Les caissières d’Albertville gagnent leur combat contre le travail du dimanche

La Croix, 14/10

Les caissières du supermarché Dia d’Albertville (Savoie), qui étaient en grève depuis 102 dimanches contre le travail dominical, ont finalement obtenu gain de cause, le gérant ayant renoncé à les obliger à travailler ce jour-là.

Depuis le premier dimanche de grève, le 11 octobre 2009, les six employées – devenues cinq après le départ de l’une d’elles – se relayaient chaque week-end au piquet de grève, au gré de leur inscription au planning du magasin. Le magasin continuait à ouvrir, avec le concours d’étudiantes et de salariés de Dia venus des supermarchés alentour.

Le magasin étant passé en location-gérance le 11 octobre dernier, « le nouveau gérant s’est engagé à ne pas faire travailler les gens de force et à ne prendre que des volontaires », a déclaré à l’AFP Antoine Fatiga, responsable du syndicat CGT qui soutenait le mouvement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *