Le Grand Cercle : retour à la légalité.

07/08/08 – Le Parisien

EN FAISANT respecter la loi, le juge des référés de Pontoise porte un sérieux coup à la librairie le Grand Cercle. Le magistrat vient de rendre une ordonnance obligeant la grande librairie du centre commercial Art de vivre à fermer ses portes dès dimanche prochain. Terminé donc le sursis de quatre mois accordé le 18 avril dernier à l’enseigne, lors d’une première audience.  En cas de non-respect de la décision, l’astreinte encourue sera de 10 000 par dimanche.

Une décision lourde de conséquences A quelques jours de la rentrée des classes, période propice pour la plus grande librairie du Val-d’Oise, la décision sera lourde de conséquences. Le magasin connaît depuis toujours un pic de fréquentation le dimanche, à l’image du 3 août dernier où la file d’attente aux caisses était constante.

« Ce jugement est catastrophique, soupirait hier soir Erik Vautrin, le président du Grand Cercle. Contrairement aux grandes enseignes, nous n’avons pas la possibilité de reclasser nos salariés dans d’autres filiales. Dès lors, en fermant le dimanche, nous serons trop nombreux. Je ne vois pas comment échapper à un plan social. 40 à 50 personnes seront licenciées. C’est d’autant plus aberrant que 95 % de mes salariés sont favorables à l’ouverture dominicale. » Le Grand Cercle sera donc fermé dès dimanche ? « Il faut que j’y réfléchisse. »

Avec cette seconde assignation, le syndicat Force ouvrière souhaite « mettre cette enseigne au diapason de celles déjà condamnées », explique Vincent Lecourt, l’avocat du syndicat. Sur le centre commercial d’Eragny, Planète Saturn ferme le dimanche tandis que Castorama, condamné depuis plusieurs mois, a fait le choix de rester ouvert.

Leave a Comment