C’est un article engagé que nous livre Emmanuel Cugny. Pour lui, c’est tout simple, la grande distribution a créé de l’emploi – 1000 emploi selon lui, le CA des enseignes a grimpé de 8 à 10%, et le tout s’est fait dans une bienheureuse inversion des normes et un dialogue social gagnant-gagnant.

Sauf que ses arguments, que l’on croirait tout droit sortis de la cellule de communication de l’Élysée, ne sont pas exacts. Car s’il nous dit que le CA des grandes enseignes a augmenté, il ne nous dit rien de la diminution de CA des autres enseignes : dans un marché à la croissance atone, quand un secteur augmente, c’est qu’un autre décroit. S’il nous dit que 1000 emplois ont – peut-être – été créés, combien d’autres sont-ils menacés par cette cannibalisation ? Et quid de la précarité de ces nouveaux emplois ? Et pour ce qui est de l’inversion des normes, qui est la possibilité de cumuler le code du travail le plus complexe du monde avec la dérégularisation libérale la plus sauvage du monde, il nous permettra de ne pas le rejoindre dans son optimisme irénique.

Le décryptage éco. Travail dominical, bilan positif

Tous les grands magasins parisiens vont être ouverts le dimanche, à partir du 11 juin. 18 mois après le vote de la loi sur l’ouverture le dimanche, le bilan est très positif.

A partir du dimanche 11 juin, tous les grands magasins parisiens seront ouverts sept jours sur sept. Près de deux ans après le vote de la loi sur le travail dominical, le Printemps du boulevard Haussmann à Paris sera en effet le dernier à rejoindre les enseignes qui ont succombé à la tentation, avec ceux de province.

Read More