Travail le dimanche : la Pologne retrouve son repos dominical

Tous les médias polonais en parlent. Le travail le dimanche, c’est terminé. Ou du moins largement freiné. La Pologne fait donc machine arrière et retrouve après des années de travail le dimanche son repos dominical. La loi avait été votée en novembre 2017 et le président de la république polonaise vient donc de l’entériner, dernière étape pour une entrée en vigueur rapide désormais. C’était le 30 janvier dernier. Andrzej Duda a signé la loi restreignant l’ouverture des commerces le dimanche qui se déploiera progressivement.

Cette loi est le fruit d’une initiative syndicale, soutenue par l’Église, reprise par le parti majoritaire, Droit et Justice (PiS) et les photos sont à ce titre intéressantes : on voit le chef de Solidarité aux côtés du président se féliciter de voir signée une loi qu’ils attendaient depuis longtemps, même si le syndicat historique en espérait bien davantage encore.

Fin du travail le dimanche : entrée en vigueur ce 1er mars

Celui qui ne suivrait pas ces changements récents de la loi et « qui irait le dimanche 11 mars prochain faire ses courses dans son hypermarché habituel, risque d’être fort surpris car le magasin sera effectivement fermé », l’interdiction entrant en vigueur ce 1er mars 2018.

Ainsi Maciej Bednarek dans Gazeta Wyborcza (l’un des plus grands titres de la presse polonaise) du 30 janvier 2018 parle bien de « restreindre » l’ouverture des commerces le dimanche. En 2018 les commerces pourront ouvrir le premier et le dernier dimanche du mois, en 2019 seulement le dernier dimanche du mois, et à partir de 2020 la règle sera la fermeture et il n’y aura plus que quelques dérogations : ouverture possible les deux dimanches avant Noël, le dimanche avant Pâques, et les derniers dimanches de janvier, avril, juin et août. La veille de Noël et le Samedi saint les commerces fermeront à 14 h. Il s’agit de restriction et pas tout à fait de fermeture puisque pourront rester ouverts stations-service, petits commerces tenus par leur propriétaire, pharmacies, magasins de souvenirs et d’objets de piété, points presse, restaurants etc.

“Du Bonjour au Bonsoir toute la famille est réunie”

En cause, un désir de vivre correctement le temps du dimanche. « Quand il y a plusieurs années, j’étais encore petit garçon, une époque aujourd’hui passée, il y avait un programme pour les enfants le dimanche dont beaucoup de gens de ma génération se souviennent et qui s’intitulait “Teleranek”. Et il y avait cette chanson : « Dimanche avec papa, dimanche avec maman, c’est le plus beau jour de la semaine, quand du Bonjour au Bonsoir, toute la famille est ensemble » – a déclaré Andrzej Duda avant de signer cette loi de cohésion sociale.

Dimanche se dit “niedziela” en polonais. Aucune référence au christianisme comme dans notre mot “dimanche” en français (jour du Seigneur). Le mot signifie « Pas de travail », le “nie-” étant une négation et “dziela” renvoyant aux œuvres du travail. Le lundi se dit même “le lendemain du jour où l’on ne travaille pas” ! Voilà donc une loi qui renomme bien les choses et ajoutera sans doute au bonheur du monde. Puisse la France cheminer de la même façon…

***

H Bodenez – Raison Garder 17 février 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *