Je suis Charlie ce dimanche.

Message du CAD expédié à tous les députés, 10/01/2015

 

logo_CAD_1.jpg

A l’attention de la Représentation Nationale 

Paris, 10 janvier 2015.

Je suis Charlie ce dimanche.

 

 

Mesdames, Messieurs les députés, 

Le projet de loi Macron accélère le processus de dérégulation des temps sociaux engagé notamment par la loi du 10 août 2009 (loi Mallié), et l’effacement progressif de cette respiration partagée par tous qu’est le repos du dimanche. 

En ces jours douloureux pour la France, de nombreux responsables politiques ont appelé à une marche républicaine ce samedi. Mais le Premier ministre a finalement reporté le rassemblement prévu à dimanche, «pour assurer les meilleures conditions de mobilisation et de sécurité […] : les gens sont davantage disponibles le dimanche et cela donne un jour de plus aux autorités pour l’organisation» (AFP). 

Déréguler le repos dominical, c’est éroder l’unité nationale, ce nouvel exemple en apporte la preuve. Et ce d’autant plus inutilement qu’à ce jour, personne n’a réussi à relever notre défi public, c’est à dire d’infirmer que le travail du dimanche ne crée pas un seul emploi net.

Quand de noirs nuages s’amoncellent, tout ce qui porte atteinte au consensus républicain, et à ce qui permet l’unité du pays, est un dommage supplémentaire porté à la France. De plus, en ces jours qui posent beaucoup de questions sur l’homme, le projet de société porté par ce texte, qui semble réduire l’idéal politique à une vision technico-économique, apparaît inopportun. 

Nous n’imaginons pas que ce texte hétéroclite puisse être voté, qui plus est par le recours à des ordonnances injustifiées.

Nous vous souhaitons beaucoup de réalisme et de courage politique.

Jean Dionnot, Président
Hélène Bodenez, Vice-Présidente
Etienne Neuville, Secrétaire Général 

COLLECTIF DES AMIS DU DIMANCHE (CAD)
http://www.travail-dimanche.com
Contact : Jean DIONNOT-ENKIRI, 06-07-15-79-57
Voir aussi : le wiki http://wiki.travail-dimanche.com

 

 

 

Laisser un commentaire