Comment le gouvernement s’est converti au travail dominical

Comprendre le discours socialiste sur le travail du dimanche, ce n’est pas tout repos. 2012, c’était hier, mais les mots sont déjà très loin. En pleine compagne présidentielle, François Hollande avait alors promis de “préserver le principe du repos dominical”. En 2008, l’actuel ministre du budget, Christian Eckert, s’était fermement opposé au projet de loi porté par le gouvernement Fillon sur le sujet.

En soutenant aujourd’hui l’élargissement du travail le dimanche dans le cadre de la loi Macron, les membres du gouvernement semblent bel et bien avoir changé d’avis sur le sujet. Cela n’a pas échappé à l’oreille et à l’Oeil du 20h.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *