Propositions du Medef : retraite et jours fériés, les Français pas prêts à y renoncer

Sans surprise, suite aux propositions pour une part scandaleuses du MEDEF, un nouveau sondage révèle notre attachement aux jours fériés traditionnels, et notre souplesse vis à vis des 35 heures.

En revanche, toujours la même manipulation en ce qui concerne le travail dominical : à la question « êtes vous favorable à l’ouverture des magasins le dimanche et le soir », une majorité de sondés répondent évidemment oui, puisque les implications personnelles sont soigneusement masquées par la question. Il s’agit, dans cette question, que « les autres » travaillent le dimanche au service de son propre confort.

Si on demandait aux Français s’ils étaient favorables à la suppression des impôts, il y a fort à parier qu’une « large majorité » soit d’accord. Car en répondant à cette question, le point de vue personnel, voire égoïste, fait oublier que les impôts servent au fonctionnement des services publics. Du moins en principe.

Cette question floue, « êtes vous favorable à l’ouverture des magasins le dimanche et le soir » est une manipulation à part entière tant qu’elle n’est pas assortie des corollaires nécessaires. Une reformulation complète pourrait donner ceci : « Souhaitez-vous que les hypermarchés et les magasins des grandes chaines de distribution soient ouverts le soir et le dimanche, sachant qu’en tant que salarié, une législation pourrait vous y contraindre, sans aucune certitude d’amélioration de salaire, et que cette évolution pourrait accentuer la disparition des commerces de proximité ? ».

Pas sûr qu’une « large majorité de français » soient encore d’accord.

Le président du Medef Pierre Gattaz présente son plan pour créer « un million d’emplois », le 24 septembre 2014. © Eric Piermont / AFP

 

Le Point/AFP 27/09/14

Une nette majorité de sondés est en revanche favorable à l’ouverture des commerces le soir et le dimanche et à une remise en cause des 35 heures. 

Une nette majorité de Français se prononce pour l’ouverture des commerces le soir et le dimanche, ainsi que pour une remise en cause des 35 heures, mais s’oppose en revanche à un recul de l’âge de la retraite et à la suppression de deux jours fériés, selon un sondage Odoxa pour i>Télé et Le Parisien/Aujourd’hui en Francepublié samedi.

Interrogés sur ces quatre propositions du Medef, 72 % des sondés approuvent celle consistant à « autoriser l’ouverture des commerces à la fois le soir et le dimanche » (28 % y sont opposés), 61 % acceptent de « revenir sur la durée légale du travail et l’adapter selon la taille et le secteur des entreprises » (39 % y sont opposés), tandis que 69 % sont contre « reculer l’âge légal de départ à la retraite » (31 % pour) et 73 % refusent de « supprimer deux jours fériés par an pour allonger la durée annuelle travaillée » (26 % pour et 1 % sans opinion).

Ce sondage a été réalisé par Internet les 25 et 26 septembre auprès d’un échantillon de 1 001 personnes, représentatif de la population française adulte.

Leave a Comment