Abesses : Lefevre écrit à Delanoé

PARIS, IS juin 2011 {AFP} – Frédéric Lefebvre, secrétaire d’Etat chargé du Commerce, a écrit au maire de Paris Bertrand Delanoë pour lui demander d’inclure dans la zone touristique de Montmartre les rues Lepic et des Abbesses dont les commerçants pourraient alors ouvrir le dimanche, mais la mairie s’en tient à l’actuel découpage.

Dans ce courrier du 10 juin, dont l’AFP a obtenu copie, le secrétaire d’Etat dit avoir rencontré les commerçants de ces rues qui, « contrairement à leurs voisins » installés dans la zone touristique, ne peuvent faire travailler leurs salariés les dimanches, « jours qui peuvent représenter un potentiel de près d’un tiers de leur chiffre d’affaires ».

Les deux rues mentionnées ne sont pas dans la zone classée touristique mais font partie du secteur « Paris respire » qui est piéton pendant les week-ends du fait de l’affluence touristique, ajoute Frédéric Lefebvre, en demandant au maire de « faire droit à la demande de ces professionnels » d’avoir le droit d’ouvrir le dimanche « par souci de cohérence et de justice ».

La mairie de Paris répond que « c’est dans un souci d’équilibre et de conception urbaine moderne pour le XXle siècle, et avec la volonté de répondre aux intérêts et aux attentes des salariés et des consommateurs, que le maire de Paris s’est prononcé contre la création ou l’extension de zones touristiques » .

« Concernant la situation plus particulière du quartier Lepic-Abbesses, ajoute la mairie, cette rue historique de marchés connaît une évolution très rapide: de nombreux commerces de bouche ont été remplacés par des commerces d’habillement ou des magasins d’enseignes nationales ou internationales ». Or la mairie de Paris et celle du 18e arrondissement tiennent à maintenir « une diversité commerciale et artisanale » et estiment que « toute création d’une zone touristique à cet endroit conduirait à la disparition de cet équilibre ».

« Réfléchir aux catégories spécifiques de commerces pouvant ouvrir certains dimanches par an, après conclusion d’un accord entre les partenaires sociaux, serait plus pertinent », conclut la mairie.

La Butte Montmartre est une des destinations favorites des touristes, pour le Sacré-Coeur, la place du Tertre et la vue panoramique sur Paris mais aussi, depuis la sortie du film « Amélie Poulain », pour le quartier des Abbesses où il a été tourné en 2001. Les zones touristiques, qui définissent les périmètres où les commerces peuvent fonctionner le dimanche, ont été instaurées en 2005.

cv/mat/er

Laisser un commentaire