Travail du dimanche : la réponse de Jean-Frédéric Poisson

Monsieur Jean-Frédéric  POISSON, député des Yvelines et Vice-Président du Forum des Républicains Sociaux, s’interroge sur les conséquences sociales d’une loi sur le travail du dimanche.

 

Huit millions de salariés exercent chaque dimanche leur activité professionnelle, dans de très nombreux et utiles domaines. Personne ne peut sérieusement songer à leur interdire de travailler.

Dans ce cadre, un projet de loi visant à clarifier des situations acquises par l’habitude (et pourtant contraires à la loi !) est éventuellement recevable, sous conditions.

 

Cela étant, il serait profondément regrettable que le message adressé au peuple français à l’occasion de ce débat revienne à dire : « tout pour produire davantage et consommer davantage ». En effet le besoin de temps à consacrer à la gratuité des relations sociales, d’un temps libre de toute préoccupation mercantile, se fait sentir, dans les entreprises comme au-dehors.

 

Toute loi qui omettrait cet aspect fondamental réussirait peut-être sur le plan juridique. Elle courrait très certainement à l’échec sur le plan social et sur le plan politique.

 

Paris, le 14 octobre 2008

Contact presse

Matthieu COLOMBANI 06 07 50 26 65

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *